Création Mondiale / Oeuvre “IRIJORI” / Compositeur Grégoire Simon / Altiste Odile Auboin

SOIRÉE DE LANCEMENT DU NOUVEAU FESTIVAL
“SOUND-FICTIONS” 

Programme d’oeuvres “Musique et Vidéo” en Création Mondiale le 17 Octobre 2020  • Théâtre Garonne, Toulouse

La journée sera jalonnée de temps de rencontres, d’une présentation des grandes lignes du festival dont la première édition aura lieu en avril 2021 au Théâtre Garonne et au Théâtre du Vent des signes, des temps d’échanges avec les partenaires de ce projet : la SPEDIAM, le Théâtre Garonne et les structures à l’origine de cette initiative, éOle et Flashback, deux compagnies régionales qui œuvrent pour la création musicale depuis de nombreuses années en Occitanie.

IRIJORI 

Dans le cadre du projet Eurorégional RCPMC, l’association Flashback 66 a accueilli le compositeur Grégoire Simon pour une résidence de création dans laquelle il a composé une œuvre pour Alto, electronique et environnement vidéo. Cette œuvre écrite spécialement pour l’altiste Odile Auboin, s’insère dans le programme “Bird in a cage” de l’ensemble Flashback, projet de concert ou des œuvres de différents compositeurs s’enchaînent dans un même programme qui a pour thème la symbolique de l’oiseau. Grégoire Simon est compositeur et Altiste, il était soliste à l’ensemble Intercontemporain. Il habite actuellement à Berlin.

Présentation : IRIJORI est une pièce pour un.e interprète jouant alto et cymbale dans un dispositif vidéo immersif. Venant du coréen et pouvant être traduit par « va-et-vient », le terme Irijori ( 이 리 조리 ) suppose des mouvements rapides et irréguliers, un équilibre entre chaos et logique interne. Tel un feu de cheminée, le ruissellement d’un cours d’eau ou les déformations d’essaims d’oiseaux, c’est un monde hypnotique fait de répétitions et de micro-variations qui se déploient à nos oreilles. Les résonances complexes de la cymbale créent naturellement des vibrations, des battements, autant de rythmes subtils et inattendus qui rentrent dans un dialogue libre et associatif avec une écriture d’alto ciselée et envoûtante. L’environnement lumière et vidéo participe de cette recherche, créant un laboratoire poétique propice à une écoute concentrée où des graphiques mouvants et hypnotiques irradient l’espace scénique et placent l’interprète sous différents focus.

BIOGRAPHIE / Grégoire Simon

Né à Paris en 1986, Grégoire Simon vit entre Berlin et Paris et travail en tant qu’interprète ( alto et violon ) et compositeur. Après ses études de violon au CNSM de Paris et d’alto à la UdK ( Universität der Künste ) à Berlin, il est choisi en 2012 en tant qu’altiste au sein du prestigieux Ensemble Intercontemporain à Paris. Après quatre années enrichissantes et de nombreux concerts à travers le monde avec cet ensemble ( notamment en soliste avec le Prologue de Gérard Grisey et le concerto pour alto Les Chardons d’après Van Gogh d’Hugues Dufour à la Cité de la Musique à Paris ), il se tourne vers la composition et la musique électronique. Son Prédèle pour alto et électronique et sa performance multimédia Infrarouge ( avec ses groupes Yes Soeur! et SUGAR ) sont notamment créés en 2016 et 2017 au festival Wien Modern. Réputé pour ses arrangements originaux, il est régulièrement sollicité par le Solistenensemble Kaleidoskop de Berlin ou le Andromeda Mega Express Orchestra, deux ensembles avec lesquels il se produit en tant qu’altiste ou artiste électronique. Moitié du duo électronique Yes Soeur!, Grégoire Simon produit depuis de nombreuses années des musiques originales pour des installations visuelles et des spectacles de danse contemporaine, entre autres pour l’Opéra National de Lyon, le Ballet National de Marseille, le Palais de Chaillot ou encore la Tanzhaus de Düsseldorf. Catalogue de Compositions : -Ballade pour Lady Gagok, pour quatuor à cordes, chanteuse Gagok et flûte coréenne ( daegum ): commande de Solistenensemble Kaleidoskop et Centre Culturel Coréen de Berlin – 2019 -Travelling: bande sonore pour D’Est de Chantal Akerman, commande de Solistenensemble Kaleidoskop et du festival Howling Wolf de Wolf Kino Berlin – 2019. -Schüttelfrost: