RÉSIDENCE ANNETTE MENGEL

Nous accueillerons la compositrice Annette Mengel du 1er au 7 juillet 2020 pour une résidence de création autour de son installation audio visuelle « Extinction » , qui sera exposée prochainement au Festival “Aujourd’hui Musique 2020”.
*En partenariat avec le festival “Aujourd’hui Musique”

Note d’intention d’Annette Mengel :

Le projet traite du phénomène des extinctions. Dans une association de sons et de signes lumineux, il cherche à rendre sensible ce phénomène qui opère dans différents domaines. 

En résonance avec ma lecture de « La 6ème extinction » d’Elizabeth Kolbert, les extinctions d’espèces animales seront au centre de ce projet d’installation sonore et lumineuse. De façon plus périphérique, l’extinction des langues sera thématisée. Les atteintes à la biodiversité provoquent des réactions en chaîne qui mettent en danger la vie sur terre. Comparable à l’espèce invasive qu’est l’humain, la langue anglaise envahit l’espace intellectuel de plus en plus exclusivement, préparant ainsi le terrain à une « pensée unique ». 

 En pénétrant dans la salle d’exposition, le visiteur perçoit les lettres néons « EX TI NC TI ON » accrochées aux murs par groupe de deux. Elles sont allumées, mais commencent à vaciller dès qu’un visiteur approche au delà d’un seuil invisible. Cinq haut-parleurs diffusent des bandes-son différentes, chacune étant associée à un duo de lettres. Composées de sons d’animaux et de langues rares, elles fonctionnent en exacte corrélation avec les flashs de lumière et ne seront donc audibles que partiellement à l’approche d’un visiteur (représentant de l’humain – l’espèce invasive). En se rapprochant encore, celui-ci provoque l’extinction complète du son et des lettres lumineuses. Après une recherche approfondie dans des sonothèques, je sélectionnerai les sons d’animaux et d’humains selon deux critères : écologique (objectif) et esthétique (subjectif).

Le montage, tout en visant l’équilibre entre expérience esthétique et sensibilisation écologique, doit présenter les sons animaux et humains de façon identifiable pour le visiteur. 

D’une durée de 10 minutes chacune, les bandes-son seront créées à partir de sons concrets : amphibiens, oiseaux, insectes, grands mammifères, humains (langues en voie de disparition). Technologies utilisées : Arduino, GeKiPe et pour le matériel utilisé, des lettres néons et de langues rares cèdent la place à un « son unique » à chaque fois qu’un duo de lettres s’éteint. À l’extinction complète de toutes les lettres lumineuses, le son unique s’accroît jusqu’à l’éclatement, suivi d’un silence total.